Le Pont des Espions

Le Pont des Espions, thriller d’espionnage américain de 2015, réalisé par Steven Spielberg, avec Tom Hanks, Mark Rylance et Amy Ryan.
 
Note : 9/10
Moyenne IMDb : 7,9/10
 
 
Entre la folie James Bond et l’attente Star Wars, est sorti discrètement le dernier Spielberg, Le Pont des Espions. Pour son quatrième film avec Tom Hanks, tonton Steven nous propose un film d’espionnage en pleine guerre froide, et la négociation d’un échange entre un espion soviétique et un pilote américain. Et, après un Tintin numérique décevant et un Lincoln banal, Spielberg revient en pleine forme et nous livre une oeuvre d’un niveau surprenant.
Les premières minutes :
 
Après une contextualisation de l’action, le film s’ouvre sur l’arrestation de Rudolf Abel. Une course poursuite haletante, et plonge directement le spectateur dans le film, avec un suspens impressionnant, d’un réalisme saisissant.
Le casting :
 
Mis à part Tom Hanks, tout les acteurs ne sont pas très connus. On fait de très belles découvertes, notamment pour Mark Rylance, d’un niveau stratosphérique. Les performances des acteurs sont à un très bon niveau, et cela donne encore plus de cachet au film. Tom Hanks porte le personnage qui lui va comme un gant, et amène à une vraie intimité avec le spectateur. Une vrai réussite.
L’histoire : 
Le scénario, signé des Coen, est d’une maîtrise phénoménale. L’histoire, découpée habilement en deux parties distinctes (le procès d’Abel et la négociation), est posé, rien n’est précipité. On a le temps d’appréhender les personnages et de nous faire comprendre tout les enjeux de la négociation Une histoire, des personnages intéressants ; les éléments qui font généralement un très bon Spielberg.
L’image : 
 
Le travail de Kaminski est très intéressant. Je ne suis pas un grand fan de sa photographie, mais je dois avouer qu’il offre un très bel oeuvre. Quant au travail de mise en scène de Spielberg, on ne peut que s’agenouiller devant. Je ne l’avais plus vu à un tel niveau depuis Il Faut Sauver le Soldat Ryan. La maîtrise du suspens est juste phénoménale, et la maîtrise de l’oeuvre est totale. Chapeau mister.
Et au final ?
 
Une très grande oeuvre du réalisateur américain, probablement sa meilleure au XXIe siècle. Mis à part un petit quart d’heure où l’on s’ennuie un peu, l’oeuvre est parfaite. Un futur classique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s