Steve Jobs

Steve Jobs, drame biographique américain de 2016, réalisé par Danny Boyle, avec Michael Fassbender, Kate Winslet et Seth Rogen

Note : 10/10

Moyenne IMDb : 7,4/10


La sortie d’un Danny Boyle est toujours un événement particulier pour la communauté cinéphile. Qui plus est quand deux de mes acteurs préférés, Michael Fassbender et Seth Rogen sont au casting. J’avais ainsi coché ce film depuis fort longtemps, et l’attente en valait vraiment la peine.

Les premières minutes :

Nous sommes d’entrée placés dans la présentation du Macintosh en 1984, ou plus exactement sur les quelques minutes qui précède la présentation. On suit la progression de Fassbender et de Winslet dans les coulisses (par une manière qui n’est pas sans rappeler celle de Birdman d’Innaritu), et l’on voit directement le travail du dialogue de Sorkin ressortir, alors même que les personnages sont en train de nous être présentés. Ainsi, le spectateur est directement mis dans l’esprit du film et peut directement apprécier le travail de réalisation.

Le scénario :

A la manoeuvre du scénario ici, on retrouve Aaron Sorkin, notamment connu pour The Social Network (ce qui me permet de rappeler que c’était initialement David Fincher qui devait réaliser Steve Jobs). On retrouve ici un scénario typé, basé sur les dialogues toujours acerbes et magnifiques de Sorkin, qui viennent réhausser le caractère de Jobs. Mais ce qui frappe également, c’est la démarcation que la scénario prend avec le schéma stéréotypé du biopic, et qui permet de donner une approche différente et très intéressante du personnage : en effet, l’histoire s’articule autour de trois parties, les présentations du Macintosh en 1984, du cube Next en 1988 et du iMac en 1998, présentations seulement interrompues par quelques flash-backs, ce qui est un pari risqué mais qui fonctionne ici de manière excellente. Un grand ouvrage.

Le casting :

Le personnage de Steve Jobs est successivement passé dans les mains de Leonardo DiCaprio et de Christian Bale, deux de mes acteurs favoris, pour être finalement endossé par Michael Fassbender à la toute fin de la pré-production. Et il n’y a pas dire, Michael n’a pas volé sa nomination aux Oscars, il signe ici une performance tout bonnement exceptionnelle, dans la lignée de celle de Twelve Years A Slave. Il porte le personnage de manière formidable et arrive à lui donner de la profondeur remarquablement, l’alchimie est indéniable. Kate Winslet est aussi impressionnante dans son rôle, ce qui donne à l’écran un échange magnifique entre les deux acteurs. Seth Rogen est l’un des meilleurs acteurs comiques de sa génération pour moi, et je l’attendais vraiment dans ce rôle plus « sérieux » et pour voir l’étendue de sa palette. Ce fut une assez bonne surprise, Rogen adaptant de manière plus que correcte son jeu à son personnage et nous donne une performance honorable, tout comme Jeff Daniels, dans la lignée de ce qu’il nous a produit dans Seul sur Mars.

L’image :

La mise en scène de Danny Boyle est toujours surprenante, le réalisateur étant un peu « caméléon ». Je ne l’aurais pas dans un premier temps imaginé pour ce genre de film. Malgré tout, en restant dans sa sobriété habituelle, il travaille le matériau de manière agréable, avec une photographie décapante qui se marie idéalement avec le scénario et met vraiment bien en valeur les personnages. Au final, Boyle nous rend une très belle copie, qui n’est que de bonne augure pour Trainspotting 2.

Et au final ?

Une excellente surprise. Le film s’est fait découpé par la critique, et je n’arrive pas à trouver pourquoi. Steve Jobs est un excellent film et un très bon moment cinéma. Je recommande chaudement, mais si, comme moi, l’histoire du fondateur d’Apple vous désintéresse au possible de base : le film propose bien d’autres choses.

Un commentaire sur « Steve Jobs »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s