Deadpool

Deadpool, film de super-héros américain de 2016, réalisé par Tim Miller, avec Ryan Reynolds, Morena Baccarin et Ed Skrein

Note : 7/10

Moyenne IMDb : 8,7/10
Pour tromper l’ennui, j’ai décidé d’aller voir Deadpool, un film dont tout le monde parle et qui ne me donnait pas spécialement envie. Malgré tout, je fus assez surpris en découvrant ce nouveau super-héros à l’humour décapant et à l’esprit… pas trop Marvel.

Les premières minutes :

Le film s’ouvre avec un générique très second degré et décalé qui nous met totalement dans l’esprit « Deadpool ». Un ton décalé, une grosse baston : on est directement mis en condition pour la suite des événements.

Le casting :

Contrairement aux autres Marvel, le casting de Deadpool est loin d’être XXL. Mise à part Reynolds et Skrein (qui s’est récemment fait remarqué dans Kill Your Friends), on ne trouve pas d’acteurs à la renommée impressionnante. Et cela s’en ressent : les performances sont bien mais sans plus. Les acteurs s’occupent globalement de faire le job (mis à part un Reynolds en état de grâce dans un rôle qui lui va comme un gant). Rien à dire, en bien ou en mal. Et on occultera la présence des deux X-Men qui ne servent ici qu’à rattacher le film à un univers…

L’histoire :

La première sastisfaction que l’on peut avoir, c’est que l’on constate ici que l’esprit Deadpool est respecté, à l’image de la scène post-générique totalement décalé. Les dialogues sont tranchants, second degré, et l’on rigole bien tout du long. L’histoire comporte simplement un défaut : il est dit très clairement que cet opus entame une trilogie, et qui dit trilogie, dit présentation du personnage : le film possède un vrai creux au milieu. Le film devient plus dramatique, et moins Deadpool. Dommage.

L’image :

Je ne vais pas m’étendre sur la mise en scène de Tim Miller ; elle est très basique (si l’on occulte le quatrième mur qui est propre à Deadpool), dans le moule Marvel qui est déjà présent depuis quelques années dans nos cinéma.

Et au final ?

Deadpool est un vrai divertissement, et j’ai apprécié rigoler pendant 1h48. Malgré le fait qu’il s’agisse d’un bon film, il reste très présent dans le moule de Marvel et conserve ces petits défauts qui nous empêche d’adorer véritablement le film.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s