Top 5 des performances d’Edward Norton

Souvent placé, rarement gagnant. C’est de cette manière-là que l’on pourrait résumer la carrière d’Edward Norton, lui qui a explosé en même que Brad Pitt ou Matt Damon, sans réussir à obtenir leurs popularités. En cause, des choix de carrière plus risqués, où il s’est essayé à tous les styles possibles. Après avoir été retrait pendant les années 2000, Norton est désormais de retour avec ces récentes collaborations avec Wes Anderson ou Alejandro Gonzalez Innaritu, qui lui ont permis de décrocher une troisième nomination aux Oscars. Mais, parmi ces nombreuses excellentes performances, qu’elles sont celles qui auraient méritées d’être oscarisées ? Réponse en 5 étapes.



Mentions spéciales : Peur Primale, Tout le monde dit I love you, La 25e heure, Dragon Rouge, Larry Flynt, The Grand Budapest Hotel


5- Jack Teller/Brian dans The Score, réalisé par Frank Oz


still-of-edward-norton-in-the-score-2001-large-picture


Entouré de deux monstres sacrés du cinéma, De Niro et Brando, Norton nous livre peut-être la meilleure performance du film, avec ce double personnage de Jack Teller/Brian. Un vrai plaisir de jeu d’acteurs, tout en nuance, et un personnage complexe. Encore une fois, Edward nous montre l’étendue de son talent, et The Score est une étape obligatoire dans le visionnage de sa filmographie.






4- Chef de troupe Ward dans Moonrise Kingdom, réalisé par Wes Anderson



edward-norton-as-ward-in-moonrise-kingdom

Edward Norton en chef scout, qui a un jour osé imaginer cela ? Wes Anderson l’a fait, pour un personnage à l’opposé de ce à quoi Edward nous avait habitué. Et la sauce prend magnifiquement bien. Le personnage d’Edward n’est pas une grande gueule, mais son interprétation est toute fine et l’on s’attache invariablement au chef de troupe Ward. Encore un tour de force de l’acteur.






3- Derek Vinyard dans American History X, réalisé par Tony Kaye



fhd998ahx_edward_norton_002


Une nomination à l’Oscar amplement méritée. Et même si Roberto Begnini n’a pas volé sa statuette, personne n’a oublié la performance d’Edward. Tant son rôle est dur à l’écran, avec ce doublon enculé/grand frère protecteur, Edward doit interpréter toutes les émotions humaines avec ce rôle, et il les réussit tout. Un chef d’oeuvre, à voir d’autant plus pour la performance d’Edward.






2- Mike Shirner dans Birdman, réalisé par Alejandro Gonzalez Innaritu


 birdman_2014-8


Si l’on a beaucoup parlé de la performance de Keaton et sa mise en abîme de sa carrière dans ce film, on oublie à tort d’évoquer que Norton joue presque son propre rôle. Et sa nouvelle nomination à l’Oscar n’est pas démérité. Edward est arrogant et touchant à la fois, et on oublie pleinement que ce n’est qu’un acteur ici tant il est naturel, et on ne peut désormais plus penser à cet acteur sans que cette performance nous vienne à l’esprit.






1- Le Narrateur dans Fight Club, réalisé par David Fincher


Fight Club (1999)Edward Norton and Brad Pitt (Screengrab)

Si l’on vénère le personnage de Brad Pitt, on oublie trop souvent de citer la performance de Norton, dans un personnage d’une complexité folle. De bout en bout tout est parfait dans son jeu, et cela est est d’autant plus honorable lorsque l’on sait que durant le tournage, qui a duré près de 7 mois, Fincher a exigé que Norton dorme et mange le minimum vital pour que son corps se dégrade tout du long. Norton nous impressionne littéralement. Admirez, messieurs, le talent de cet homme.

3 commentaires sur « Top 5 des performances d’Edward Norton »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s