5 anecdotes pour briller en société #1

Bienvenue dans ce premier numéro des « 5 anecdotes pour briller en société » ! Désormais, tous les 15 jours, nous vous donnerons cinq anecdotes de films plus ou moins connues. Et au programme aujourd’hui : des surprises, des bourdes et des images de jeunesse…

 

Les images d’archives de Philadelphia

Si le long-métrage de Jonathan Demme est principalement réputé pour son histoire lacrymale et le formidable duo Hanks-Washington, il n’en reste pas moins que certaines anecdotes ont subsistées ; la plus connue d’entre elles restera la perte de poids de Tom Hanks au cours du tournage (11kg), une autre a le don de nous faire sourire : à la fin du film, nous avons l’occasion de voir des images d’archives. Mais, une fois n’est pas coutume : il s’agit en vérité de véritables vidéos du tout petit Tom Hanks, données pour les besoins du film.

 

Harvey Keitel dans Eyes Wide Shut

Oui, vous avez bien lu : le grand Stanley Kubrick a un temps pensé à monsieur Keitel pour jouer Victor Ziegler (qui aura finalement le visage de Sidney Pollack). Alors pourquoi cette rencontre magique ne s’est pas faite ? Officiellement, Harvey a quitté la production pour le tournage de Road To Graceland. Mais la légende veut qu’il s’agirait en vérité de Kubrick qui aurait viré son acteur. La raison ? Lors du tournage d’une scène érotique avec Nicole Kidman, Keitel aurait tout bonnement éjaculé dans les cheveux de l’actrice… Ce que le réalisateur n’a pas supporté. A noter également que Jennifer Jason Leigh devait initialement jouer le rôle de Marion, mais Kubrick l’a elle aussi virée, la trouvant trop mauvaise.

 

 

Matt Damon, Ben Affleck et le scénario de Will Hunting

Lorsque Matt et Ben, alors inconnus du grand public, finirent le scénario de ce qui donnera Will Hunting, ils eurent la crainte de ne pas choisir le bon studio. Aussi, pour s’assurer que leur scénario serait bien lu en intégralité, ils eurent la géniale idée de rajouter une scène de sexe hors de propos entre les personnages de Will et de Chuckie. Seul les studios Miramax leur fit part de leur incompréhension face à cette scène, et Matt et Ben les choisirent donc. Et retirèrent évidemment la scène du scénario final.

 

Bill Murray au casting de Garfield

Mais que diable s’est-il passé dans la tête de Bill Murray lorsqu’il a accepté de doubler le chat Garfield dans l’adaptation sur grand écran ? L’histoire est bien cocasse : le réalisateur du film n’est autre qu’un certain Joel Cohen. Avec un H. Sauf que l’ami Bill n’a pas attention à cette lettre, et à donc cru qu’il allait joué pour les Frères Coen…

 

Le coup à l’oreille d’Edward Norton

Si vous vous êtes déjà battu une fois, vous savez que frapper à l’oreille est tout ce qu’il y a de plus surprenant. David Fincher, dans sa volonté de réalisme le plus saisissant, est allé voir Edward Norton juste avant le tournage de la première scène de combat de Fight Club, pour lui dire qu’il devait vraiment frapper Brad Pitt dans cette scène, avec l’accord de ce dernier. Petit problème : David n’en avait pas parlé à Brad, voulant saisir la meilleure réaction de surprise chez l’acteur. La suite, on l’a connaît : Edward Norton s’avance, rate son coup, frappe Brad à l’oreille, qui a une réaction de douleur et de surprise bien réelle…

 

Alors, qu’elle est votre anecdote favorite parmi les cinq ? Dites le nous en commentaire !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s