5 anecdotes pour briller en société #4

Après un mois d’absence, les anecdotes sont de retour ! Et en ce jour de Noël et de top 100 bloggeurs, on vous propose un menu léger pour se remettre de ce week-end : Interstellar, Stallone, et un chef d’oeuvre qui part d’une blague…

 

Hans Zimmer et Interstellar

Si, au cours de sa longue carrière, Hans Zimmer a du en voir des vertes et des pas mûres, la demande de Christopher Nolan pour son dernier film n’est que peu banale : en effet, Nolan ne voulait pas que Zimmer sache la moindre chose à propos du film ! Aussi, le réalisateur a écrit un petit texte d’une page, non directement lié à l’intrigue évidemment, et a demandé au compositeur de faire la musique à partir de ce que le texte lui inspirait. Pour le résultat que l’on connait !

 

 

Sylvester Stallone et son anomalie

Tous les cinéphiles ont déjà un jour remarqué le regard et le phrasé si particulier de l’acteur de Rocky, mais peu savent la raison de cela. En réalité, l’acteur souffre d’une paralysie du côté gauche du visage, dû à des complications au moment de l’accouchement, qui lui ont endommagé le nerf facial ! En plus de la paralysie faciale, ces conséquences irréversibles ont aussi des effets sur sa langue.

 

 

Le nom de Bienvenue à Gattaca

Bienvenue à Gattaca reste pour beaucoup un chef d’oeuvre de SF, et l’un des meilleurs films sur l’eugénisme. Mais savez-vous que le nom GATTACA n’a pas été trouvé au hasard ? En effet, G, A, T et C ne sont autre que les codes de la guanine, l’adénine, la thymine et la cytosine, 4 bases qui sont les composés principaux de l’ADN. D’ailleurs, la séquence GATTACA est l’un des séquences les plus présentes dans le génome humain.

 

 

Terminator 2 et demi

Si pour beaucoup, la saga Terminator contient 5 films, quelques aficionados connaissent également l’existence d’un court-métrage entre les opus 2 et 3 : ce court-métrage, nommé T2 3-D : Battle Accross Time, est uniquement diffusé dans les parcs d’attractions Universal. Par ailleurs, il possède d’un budget de 24 millions de dollars, bien supérieur au premier épisode (6,4 millions de dollars), soit l’un des budgets à la minute les plus importants de l’histoire du cinéma : 2 millions la minute.

 

 

Le scénario de Predator

Quand le hasard fait bien les choses. Quelques mois avant le début de l’écriture du film de John McTiernan, une blague circulait à Hollywood. En effet, Rocky IV était sorti quelques mois auparavant, et l’on expliquait que s’il y avait un prochain film, Rocky se battrait contre des extraterrestres, étant à court d’adversaires humains. Les scénaristes Jim et John Thomas ont pris cette blague au pied de la lettre et ont donc écrit un film où des hommes musclés devront se battre contre un extraterrestre : Predator ! A noter également, que l’un des acteurs principaux du film, Carl Weathers (qui joue George Dillion dans Predator) n’est ni plus ni moins que l’interprète d’Apollo Creed, le grand adversaire de Rocky !

 

 

 

Alors, qu’elle est votre anecdote favorite parmi les cinq ? Dites le nous en commentaire !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s