5 anedotes pour briller en société #5

Anecdotes is back ! Après un peu de vacances, on vous propose de revenir avec un menu bien intéressant : Shia LaBeouf à la bourse, la survie de Kinski et une suite de Se7en…




L’accent de Max Von Sydow dans Star Wars 7

Certains l’ont peut-être remarqué, dans la scène d’opening du dernier Star Wars, on voit en action un vieillard campé par le grand Max Von Sydow ! Et si vous avez vu le film en VF, vous aurez peut-être même remarqué la légère pointe d’accent du personnage ; cela est tout bonnement dû au fait que le doublage a été fait… par Max Von Sydow lui-même ! En effet, l’acteur suédois (et français depuis 2002) est polyglotte, et parle pas moins de 8 langues (suédois, anglais, allemand, français, norvégien, danois, italien et espagnol) ! Un accent que vous pouvez également entendre dans Shutter Island.




 

Quand Herzog sauva la vie de Kinski

Le fantasque duo Herzog/Kinski est célèbre dans le monde entier pour (entre autres) leurs fameux désaccords. Mais le paroxysme est atteint sur le tournage de Fitzcarraldo en 1982. En pleine forêt amazonienne, Klaus Kinski se montre particulilèrement violent envers son réalisateur Werner Herzog. A tel point que les figurants indiens proposèrent à Herzog… d’assassiner Kinski gratuitement ! Herzog refusa, malgré le fait qu’il menaçait à plusieurs reprises Kinski de mort sur le tournage.




 

James Bond n’a pas été toujours été anglais

Si le plus célèbre des agents secrets est aujourd’hui l’un des joyaux de la couronne, il n’en a pas été toujours ainsi. En effet, dans le téléfilm Casino Royale de 1954, James Bond est un agent… américain. Le personnage campé alors par Barry Nelson doit alors faire équipe avec Clarence Leiter, agent du MI-6, pour affronter Le Chiffre. Les oreilles de Ian Fleming ont dû siffler…




 

Shia LaBeouf à Wall Street

Si l’on voit Shia LaBeouf s’opposer fermement au nouveau gouvernement américain depuis quelques jours, il fut une période où Shia était bien dans le moule. Ainsi, lorsqu’il se prépare pour le deuxième Wall Street d’Oliver Stone, Shia n’hésite pas à se former au monde du trading et de la finance, et, épaulé par des courtiers, décida d’investir un peu d’argent en bourse. Ainsi, sa mise de départ, de 20 000 dollars, se transforma en quelques semaines en une mise de 500 000 dollars ! Il avoue néanmoins que parmi les 9 personnes qui l’ont formés, 4 ont été arrêtées pour délit d’initié. Et Shia finit par obtenir l’examen nécessaire pour devenir courtier aux Etats-Unis (le Series 7 Exam).




 

Il devait y avoir une suite à Se7en…

…Et cette suite devait parler d’un tueur en série traqué par le FBI, enquête dans laquelle un medium viendrait s’immiscer. Mais, devant les refus de Morgan Freeman et de David Fincher, l’idée tomba dans les oubliettes. Pourtant, l’histoire vous rappelle quelque chose ? En effet, cette idée de suite donna lieu au film Premonitions, sorti en 2015, avec Anthony Hopkins notamment.








Alors, qu’elle est votre anecdote favorite parmi les cinq ? Dites le nous en commentaire !!!
 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s