Traque à Boston

Traque à Boston, thriller policier américain de 2017, réalisé par Peter Berg, avec Mark Walhberg, Kevin Bacon et John Goodman




Après son Deepwater Horizon remarqué il y a quelques mois, Peter Berg revient dans nos salles avec Traque à Boston, qui parle des attentats du marathon de Boston en 2013. Alors, quel est le résultat ? Blockbuster stupide ou film profond et intelligent ? Réponse en quelques points.




Les premières minutes :

Le film s’ouvre avec une arrestation, la veille du marathon. Une scène simple, mais efficace, qui présente le personnage de Mark Walhberg et donne le ton de ce que sera le film : simple, posé, sans fioritures.




Le casting :

Le casting est sur le papier plus qu’intéressant : John Goodman, sans pour aurant être à son niveau de The Big Lebowski, fait le job et même, et cela est appréciable. Même chose pour JK Simmons et Michelle Monaghan, très sérieux et imprégnés de leurs rôles. Kevin Bacon est, comme d’habitude, incroyable et marque le film par l’empreinte d’une performance marquante. Mais, plus que tous les autres, la surprise vient d’un Mark Wahlberg qui sort là l’une de ces meilleures performances, intense et charismatique. Mark nous attache à son personnage et nous marque. Un casting donc qui tient plus que la route (ceux cités ici mais également ceux dont le nom n’apparaît pas), car très bien dirigé.




Le scénario :

On ne va pas se mentir : le scénario reste très classique dans le genre. Malgré tout, il évite l’écueil de la vitesse et prend le temps d’introduire ses personnages, de les présenter et de nous attacher à eux. L’idée de commencer la veille et non au moment même du marathon va dans ce sens. On notera de plus une grande fidélité à ce qu’il s’est passé, omettant que très peu de détails. On notera aussi un point très intelligent : le fait d’introduire également, de la même manière que les héros, les terroristes, nous permet de les définir comme êtres humains et donc de se rendre pleinement compte de la folie de ceux-ci, prolongé par le développement de leur histoire. Si donc le scénario reste somme toute classique, il prend son temps, ne tombe pas dans une vitesse excessive et prend le temps de dire correctement ce qu’il veut dire. Classique avec des bonnes surprises.




La mise en scène :

Encore une fois, si la mise en scène reste classique, le job est fait et même plutôt correctement. Peter Berg sert parfaitement le scénario, dirige très bien ces acteurs. On notera aussi une bande-originale intéressante, utilisée à bonne essien. Quelques plans sont également bien construits, notamment avec des jeux de lumière intéressant. Peter Berg donne lieu à un ensemble fluide qui gère parfaitement son rythme sans tomber dans des grandes échappées lyriques inutiles (piège facile dans ce genre de film). Sans fioritures, avec simplicité, malice et intelligence, le réalisateur nous donne donc un ensemble qualitatif.




Et au final ?

Sans crier au chef d’oeuvre, Traque à Boston est une très bonne surprise, un film qui, bien que se basant sur un classicisme, s’octroît quelques « sorties » qui bonifie le résultat, et qui donne un très bon moment de cinéma. Malgré un patriotisme marqué, le film reste avant tout à dimension humaine et se tient de bout en bout. A voir donc.




Note : 8,5/10
Moyenne IMDb : 7,5/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s