Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2

Logan, film américain de super-héros réalisé par James Mangold, sorti en 2017 et avec Hugh Jackman, Dafne Keen et Patrick Stewart. Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et […]

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2, film américain de super-héros réalisé par James Gunn, sorti en 2017 et avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista…

 

 

Les Gardiens de la Galaxie poursuivent leurs aventures en traversant les confins du cosmos. Ils doivent se battre pour que leur nouvelle famille reste ensemble tandis qu’ils cherchent à percer le mystère de la véritable filiation de Star-Lord.

 

 


 

 

Le sourire aux lèvres, le cerveau légèrement déconnecté (on le savait), on quitte la salle des GDLG 2, sauf si en vrai fan Marvel, on reste pour les 45 scènes pré, pendant ou post-générique. On pourrait presque reprendre ici la critique de Logan, sorti il y a à peine deux mois, pour décrire le fond et la forme.
Il y a dû avoir, il y a quelques années, une sorte de prise de conscience des majors de la franchise, comme si les explosions et les scénarios ultra-calibrés ne suffisaient plus à satisfaire les spectateurs « all over the world ». Ainsi, les personnages de la phase 3 de Marvel, en cours, sont plus creusés, les scénarios ont parfois une dimensions un peu plus profonde (nettement plus en tout cas que tous les pénibles films de la première phase). Mais cela n’étonne plus grand monde, les GDLG 2 étant moins atypique et bien plus classique que LOGAN, devant lequel on avait l’impression d’assister à quelque chose d’un peu plus nouveau.
On retrouve ici les ingrédients du premier volet, avec les bons comme les moins bons côtés, comme les acteurs souvent plats (l’un est énervant, l’autre superlatif, l’autre « beau gosse »). Mais on s’en fiche, parce que ça ne change pas grand chose, la relative magie du film ne résidant pas là. On retrouve donc une compilation de titres 60’,70’,80’,90’, qui rythment un récit qui oscille déjà très habilement entre le rire et l’émotion.
Un GDLG 2 pas très étonnant (on a pas grand chose à dire en fin de compte), mais au niveau d’un bon Marvel, qui n’a de toute manière aucune autre prétention que de divertir, et qui va pourtant plus loin. Et qui divertit et amuse suffisamment pour qu’on soit content.

 

 


 

 

Ma note pour ce film : 7/10
Moyenne IMDB : 8,6/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s