César 2019 : Le palmarès

Alors qu’elle vient à peine de s’achever, la 44ème cérémonie des Césars a livré, comme à son habitude, son lot de surprises et de déceptions. Il est désormais temps de faire un point sur les grands gagnants de la soirée !

Meilleur film

  • Jusqu’à la garde de Xavier Legrand, produit par Alexandre Gavras
    • La Douleur de Emmanuel Finkiel, produit par Julien Deris, Marc Dujardin, Étienne Mallet, David Gauquié, Yaël Fogiel et Laetitia Gonzalez
    • En liberté ! de Pierre Salvadori, produit par Philippe Martin et David Thion
    • Les Frères Sisters de Jacques Audiard, produit par Pascal Caucheteux, Michel Merkt, Michael De Luca, Allison Dickey et John C. Reilly
    • Le Grand Bain de Gilles Lellouche, produit par Alain Attal et Hugo Sélignac
    • Guy d’Alex Lutz, produit par Oury Milshtein, Marine Bertrand, Estelle Cotte
    • Pupille de Jeanne Herry, produit par Alain Attal et Hugo Sélignac

Meilleur réalisateur

  • Jacques Audiard pour Les Frères Sisters
    • Emmanuel Finkiel pour La Douleur
    • Pierre Salvadori pour En liberté !
    • Gilles Lellouche pour Le Grand Bain
    • Alex Lutz pour Guy
    • Xavier Legrand pour Jusqu’à la garde
    • Jeanne Herry pour Pupille

Meilleur acteur

  • Alex Lutz pour le rôle de Guy Jamet dans Guy
    • Édouard Baer pour le rôle du marquis des Arcis dans Mademoiselle de Joncquières
    • Romain Duris pour le rôle d’Olivier dans Nos batailles
    • Vincent Lacoste pour le rôle de David dans Amanda
    • Gilles Lellouche pour le rôle de Jean dans Pupille
    • Pio Marmaï pour le rôle d’Antoine Parent dans En liberté !
    • Denis Ménochet pour le rôle d’Antoine Besson dans Jusqu’à la garde

Meilleure actrice

  • Léa Drucker pour le rôle de Miriam Besson dans Jusqu’à la garde
    • Élodie Bouchez pour le rôle d’Alice Langlois dans Pupille
    • Cécile de France pour le rôle de Madame de La Pommeraye dans Mademoiselle de Joncquières
    • Virginie Efira pour le rôle de Rachel Steiner dans Un amour impossible
    • Adèle Haenel pour le rôle d’Yvonne Santi dans En liberté !
    • Sandrine Kiberlain pour le rôle de Karine dans Pupille
    • Mélanie Thierry pour le rôle de Marguerite Duras dans La Douleur

Meilleur acteur dans un second rôle

  • Philippe Katerine pour le rôle de Thierry dans Le Grand Bain
    • Jean-Hugues Anglade pour le rôle de Simon dans Le Grand Bain
    • Damien Bonnard pour le rôle de Louis dans En liberté !
    • Clovis Cornillac pour le rôle de Fabrice Le Nadant dans Les Chatouille
    • Denis Podalydès pour le rôle de Mathieu dans Plaire, aimer et courir vite

Meilleure actrice dans un second rôle

  • Karin Viard pour le rôle de Mado Le Nadant dans Les Chatouilles
    • Isabelle Adjani pour le rôle de Danny dans Le Monde est à toi
    • Leïla Bekhti pour le rôle de Amanda dans Le Grand Bain
    • Virginie Efira pour le rôle de Delphine dans Le Grand Bain
    • Audrey Tautou pour le rôle d’Agnès Parent dans En liberté !

Meilleur espoir masculin

  • Dylan Robert pour le rôle de Zachary dans Shéhérazade
    • Anthony Bajon pour le rôle de Thomas dans La Prière
    • Thomas Gioria pour le rôle de Julien Besson dans Jusqu’à la garde
    • William Lebghil pour le rôle de Benjamin Sitbon dans Première Année
    • Karim Leklou pour le rôle de François dans Le Monde est à toi

Meilleur espoir féminin

  • Kenza Fortas pour le rôle de Shéhérazade dans Shéhérazade
    • Ophélie Bau pour le rôle d’Ophélie dans Mektoub, my love: canto uno
    • Galatéa Bellugi pour le rôle d’Anna dans L’Apparition
    • Jehnny Beth pour le rôle de Chantal (adulte) dans Un amour impossible
    • Lily-Rose Depp pour le rôle d’Ève dans L’Homme fidèle

Meilleur scénario original

  • Xavier Legrand pour Jusqu’à la garde
    • Pierre Salvadori, Benoît Graffin et Benjamin Charbit pour En liberté !
    • Gilles Lellouche, Ahmed Hamidi et Julien Lambroschini pour Le Grand Bain
    • Alex Lutz, Anaïs Deban et Thibault Segouin pour Guy
    • Jeanne Herry pour Pupille

Meilleure adaptation

  • Andréa Bescond et Éric Métayer pour Les Chatouilles, d’après les pièces de théâtre Les Chatouilles et La Danse de la colère
    • Emmanuel Finkiel pour La Douleur, d’après le roman La Douleur de Marguerite Duras
    • Jacques Audiard et Thomas Bidegain pour Les Frères Sisters, d’après le roman Les Frères Sisters (en) de Patrick deWitt
    • Emmanuel Mouret pour Mademoiselle de Joncquières, d’après le roman Jacques le Fataliste et son maître de Denis Diderot
    • Catherine Corsini et Laurette Polmanss pour Un amour impossible, d’après le roman Un amour impossible de Christine Angot

Meilleurs costumes

  • Pierre-Jean Larroque pour Mademoiselle de Joncquières
    • Anaïs Romand et Sergio Ballo pour La Douleur
    • Pierre-Yves Gayraud pour L’Empereur de Paris
    • Milena Canonero pour Les Frères Sisters
    • Anaïs Romand pour Un peuple et son roi

Meilleure photographie

  • Benoît Debie pour Les Frères Sisters
    • Alexis Kavyrchine pour La Douleur
    • Laurent Tangy pour Le Grand Bain
    • Nathalie Durand pour Jusqu’à la garde
    • Laurent Desmet pour Mademoiselle de Joncquières

Meilleurs décors

  • Michel Barthélémy pour Les Frères Sisters
    • Pascal Le Guellec pour La Douleur
    • Emile Ghigo pour L’Empereur de Paris
    • David Faivre pour Mademoiselle de Joncquières
    • Thierry François pour Un peuple et son roi

Meilleur montage

  • Yorgos Lamprinos pour Jusqu’à la garde
    • Valérie Deseine pour Les Chatouilles
    • Isabelle Devinck pour En liberté !
    • Juliette Welfling pour Les Frères Sisters
    • Simon Jacquet pour Le Grand Bain

Meilleur son

  • Brigitte Taillandier, Valérie de Loof et Cyril Holtz pour Les Frères Sisters
    • Antoine-Basile Mercier, David Vranken et Aline Gavroy pour La Douleur
    • Cédric Deloche, Gwennolé Le Borgne et Marc Doisne pour Le Grand Bain
    • Yves-Marie Omnès, Antoine Baudouin et Stéphane Thiébaut pour Guy
    • Julien Sicart, Julien Roig et Vincent Verdoux pour Jusqu’à la garde

Meilleure musique originale

  • Vincent Blanchard et Romain Greffe pour Guy
    • Anton Sanko pour Amanda
    • Camille Bazbaz pour En liberté !
    • Alexandre Desplat pour Les Frères Sisters
    • Pascal Sangla pour Pupille
    • Grégoire Hetzel pour Un amour impossible

Meilleur premier film

  • Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin
    • L’Amour flou de Romane Bohringer et Philippe Rebbot
    • Les Chatouilles d’Andréa Bescond et Éric Métayer
    • Jusqu’à la garde de Xavier Legrand
    • Sauvage de Camille Vidal-Naquet

Meilleur film d’animation

  • Dilili à Paris de Michel Ocelot
    • Astérix : Le Secret de la potion magique d’Alexandre Astier et Louis Clichy
    • Pachamama de Juan Antin

Meilleur film documentaire

  • Ni juge, ni soumise de Jean Libon et Yves Hinant
    • America de Claus Drexel
    • De chaque instant de Nicolas Philibert
    • Le Grand Bal de Laetitia Carton
    • Le Procès contre Mandela et les autres de Nicolas Champeaux et Gilles Porte

Meilleur film étranger

  • Une affaire de famille de Hirokazu Kore-eda •  Japon
    • Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance de Martin McDonagh •  États-Unis •  Royaume-Uni
    • Capharnaüm de Nadine Labaki •  Liban
    • Cold War de Paweł Pawlikowski •  Pologne
    • Girl de Lukas Dhont •  Pays-Bas•  Belgique
    • Hannah de Andrea Pallaoro •  Italie
    • Nos batailles de Guillaume Senez •  Belgique •  France

Meilleur court métrage

  • Les Petites Mains de Rémi Allier
    • Braguino de Clément Cogitore
    • Les Indes galantes de Clément Cogitore
    • Kapitalistis de Pablo Muñoz Gomez
    • Laissez-moi danser de Valérie Leroy

Meilleur court métrage d’animation

  • Vilaine Fille (Kötü Kız) d’Ayce Kartal
    • Au cœur des ombres de Mónica Santos et Alice Guimarães
    • La Mort, père et fils de Denis Walgenwitz et Winshluss
    • Raymonde ou l’évasion verticale de Sarah Van den Boom

Récompenses spéciales

César d’honneur

  • Robert Redford

César du public

  • Les Tuche 3 d’Olivier Baroux

Récompenses multiples

  • 4 : Les Frères Sisters, Jusqu’à la garde
  • 3 : Shéhérazade
  • 2 : Les Chatouilles, Guy

Grands perdants

  • 1/10 : Le Grand Bain
  • 0/9 : En liberté !
  • 0/8 : La Douleur
  • 0/7 : Pupille

Alors, satisfaits de cette cérémonie ? Donnez-nous votre avis en commentaires !


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s