Tomb Raider

Tomb Raider est un film anglo-américain de 2018 réalisé par Roar Uthaug, avec Alicia Vikander, Dominic West, Walton Goggins et Daniel Wu.

Synopsis : Lara Croft est la fille d’un explorateur porté disparu depuis sept ans, cette jeune femme rebelle et indépendante refuse de reprendre l’empire de son père. Convaincue qu’il n’est pas mort, elle met le cap sur la destination où son père a été vu pour la dernière fois : la tombe légendaire d’une île mythique au large du Japon. Mais le voyage se révèle des plus périlleux et il lui faudra affronter d’innombrables ennemis et repousser ses propres limites pour devenir Tomb Raider.


Il est toujours difficile d’appréhender un reboot. En effet, bien que cette décennie en compte beaucoup (trop ?), l’annonce d’un reboot de la franchise Tomb Raider était pourtant très attrayante. Les deux précédents films de la célèbre aventurière n’étaient pas à la hauteur des jeux vidéo et connaissent dorénavant une seconde vie pour les amateurs de nanars ou juste d’Angelina Jolie.
Ce reboot, lui, ne s’inspire pas des jeux vidéo des années 90 mais de la nouvelle saga démarrée en 2013 qui est plus mature, plus réaliste et surtout considérée comme meilleure pour beaucoup de gens.
Mais que vaut ce reboot ? Il est temps de se pencher sur les nouvelles aventures de Lara Croft.

Commençons tout de suite par ce qui est le point noir du film, sa première demi-heure. En effet, le film se concentre sur la vie de Lara Croft avant ses aventures. Bien que cette démarche soit nécessaire pour introduire une héroïne forte et determinée, tout en présentant les enjeux qui l’entourent, celle-ci est trop longue. Le fait par exemple de suivre une course en vélo peut paraitre optionnel.
Mais passée cette première demi-heure, le film laisse entrevoir des idées originales et surprenantes.

L’une des choses étonnantes dans ce film est le jeu et le choix des acteurs. Dans les blockbusters d’action/aventures la plupart des personnages sont plus ou moins mal écrits ou le casting n’est pas convaincant. Mais ici Alicia Vikander, dans le rôle de Lara Croft, donne une autre dimension à l’aventurière, plus humaine et touchante, ce qui permet de mieux faire ressentir la transition entre jeune femme et aventurière. Cette transition est marquée par une scène forte où l’héroîne abbat un homme pour la premère fois.
Le peu d’alliés qu’elle a font office de faire-valoir, ce qui es assez commun dans un blockbuster classique. Les personnages secondaires sont seulement ici pour offrir des dialogues et certaines explications pour faire avancer le scénario.

Quant à l’antagoniste, il est charismatique, et nous comprenons rapidement sa motivation. Mais il flirt quelques fois avec le cliché, étonnement le scénario se contente de le faire tirer sur des gens pour appuyer son hostilité, il reste néanmoins assez crédible dans ce film rocambolesque.

Lara Croft (Alicia Vikander) et son acolyte Lu Ren (Daniel Wu)

Lorsque l’on ressort de ce film on reste marqué par les nombreuses scènes d’actions et de cascades. Le film ne semble jamais vouloir s’arrêter enchaînant les scènes rocambolesques mais efficaces.
Le film réussi également à bien combiner le rationnel et l’irrationnel. On a tendance à penser que les légendes contées dans ce film semblent inexplicables mais ont toujours une explication plausible. Cette frontière est parfois bousculée lorsque les points de vues des personnages se confrontent.

Du coté de la réalisation, on fait face à un film efficace. Effectivement les effets speciaux et les panoramas sont beaux. Le point noir, et paradoxal pour un film d’aventure, sont ses scènes d’action. Le réalisateur Roar Uthaug semble peiner à chorégraphier les affrontements, le tout servi par un sur-découpage et une caméra qui se dirige trop vite. Rendant toutes ces scènes peu lisibles. On ne peut que regretter également l’absence de musiques marquantes si importantes dans les jeux.

Sans prendre énormément de risques, Tomb Raider est un film plutôt convaincant et devient à ce jour la meilleure adaptation de jeu vidéo au cinéma. Si le début peut paraitre long, la suite propose de bonnes idées et est surprenante.
Force est de constater que Tomb Raider est un bon film divertissant qui réussit à nous entrainer dans son univers.


Note

7/10


Habitué aux mauvaises adaptations de jeux vidéo, ce Tomb Raider remonte largement le niveau.
Un film d’aventure efficace qui ne demande qu’à avoir une suite pour gommer les défauts de cet épisode et suivre la plus célèbre des pilleuse de tombes.



Bande-annonce

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s