5 anecdotes pour briller en société #29 – Spécial Kevin Spacey

Kevin Spacey est l’un des acteurs les plus doués de sa génération, bien que décrié depuis plusieurs années. Nous vous proposons dans cet article de découvrir une autre facette de sa carrière et de sa vie. Voici cinq anecdotes sur Kevin Spacey.

Un ami qui lui veut du bien

Fraîchement diplômé, Kevin Spacey hésite à s’inscrire à l’université, mais son camarade de classe Val Kilmer lui conseille d’intégrer la Juilliard School, une célèbre école d’art dramatique à New York.
Ce choix s’est avéré être le bon quand on voit la suite de sa carrière.

Un secret bien gardé

Kevin Spacey a rejoint le casting de Seven deux jours avant le tournage.
Son nom n’est pas présent sur l’affiche, ni dans les bandes-annonces, ni dans les crédits du générique de début du film. Lors de la promotion du film, l’acteur n’a également jamais été mentionné par l’équipe. Tout cela afin de garder le mystère et la surprise sur l’identité du tueur qu’il jouait. L’acteur est cependant crédité en premier lors du générique de fin.

Même les grands ont leurs idoles

Lors de son discours de remise d’Oscar en 2000, l’acteur Kevin Spacey rendit un vibrant hommage à son idole Jack Lemmon, le décrivant comme « un modèle, un ami et un père », avant d’ajouter que sa performance dans La Garçonnière était « l’une des meilleures que l’on ait jamais eues ».

Acteur de films, mais pas que…

Kevin Spacey incarne l’antagoniste principal du jeu vidéo Call of Duty : Advanced Warfare.
Bien que cette pratique est commune aujourd’hui, à la sortie du jeu en 2014, le fait d’avoir un grand acteur au casting était inédite.

Une publicité, une carrière

Dans une célèbre publicité de Renault en 2015, Kevin Spacey revient sur les plus grands rôles de sa carrière. Ainsi, lorsqu’il déclare avoir été « un père en pleine crise de la quarantaine, rêvant d’une pluie de pétales de roses », le comédien fait allusion au film American Beauty.
Lorsqu’il concède avoir également été « le membre inoffensif d’un gang », on reconnait évidement la référence au film Usual Suspects, Puis, le véhicule de l’acteur est finalement entouré par deux motos. « Et qui sait, un jour peut-être… je serai président des Etats-Unis », la publicité se termine donc sur une référence à son rôle de Frank Underwood dans la série House of Cards.

Alors, quelle est votre anecdote favorite parmi les cinq ? Dites le nous en commentaire !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s