Catégories
Anecdotes

5 anecdotes pour briller en société #36- Spécial Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l’Anneau

Cinq anecdotes pour en apprendre plus sur le premier film de la trilogie du Seigneur des Anneaux.

Le premier film de la trilogie du Seigneur des Anneaux regorge d’anecdotes en tous genres. Nous vous proposons d’en découvrir cinq.

Le rôle d’Aragorn

Le choix de l’interprète d’Aragorn fur long et difficile. En effet Daniel Day-Lewis est le premier acteur à être approché mais refuse le rôle. Nicolas Cage est ensuite contacté mais doit décliner l’offre pour des raisons familiales. Le choix se porte donc sur Stuart Townsend mais Peter Jackson réalise juste avant le tournage qu’il est trop jeune pour le rôle. Russell Crowe est approché pour le remplacer mais refuse car il pense que ce rôle est trop proche de celui qu’il vient d’interpréter dans Gladiator. Pour finir c’est donc Viggo Mortensen qui est choisi au dernier moment, il accepta sur l’insistance de son fils qui adorait les romans.

Viggo Mortensen (Aragorn)
Un trop long montage

On le sait, le livre de J.R.R. Tolkien est long et abondant. Peter Jackson voulant adapter l’entièreté de l’œuvre s’est retrouvé avec un premier montage de cinq heures ! Face à ce problème, il dû couper de nombreuses scènes et a décidé de recentrer l’histoire sur la quête de Frodon. Au final le film dure un peu moins de trois heures. Quelques scènes venant du premier montages sont disponible sur la version longue (DVD) du film.

Affiche du film
Le début d’une grande aventure

La première scène tournée pour La Communauté de l’Anneau et donc de la trilogie, fut celle où les quatre Hobbits doivent se cacher sous une souche pour échapper au sinistre Cavalier Noir sur le chemin dans la forêt.

Les Hobitts fuyant le Cavalier Noir
« Approuvé par Peter Jackson »

Lors de la production du film, chaque dessin, design ou simple idée devait être soumis à l’approbation de Peter Jackson. Si celui-ci était emballé par le concept, la mention Approved P.J. (« Approuvé par Peter Jackson« ) était tamponnée. Chaque artiste travaillait dans l’espoir d’obtenir ce fameux tampon.

Peter Jackson
Hobbitebourg

L’un des lieux les plus marquants du film est le village d’Hobbitebourg. Mais sa conception fut complexe et longue. Pour Peter Jackson ce lieu devait faire penser à un paradis. Pour cela le village des Hobbits fut donc créer largement en amont du tournage. Les plantes, fleurs, arbres et potagers furent plantés un an avant le début du tournage pour donner un aspect naturel et authentique.

Hobbitebourg

Nous espérons que vous en avez appris un peu plus sur ce film. Quelle est votre anecdotes favorite ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *