Catégories
Anecdotes

5 anecdotes pour briller en société #34 – Spécial Harry Potter et les reliques de la mort : 1ère partie

Cinq anecdotes pour en apprendre plus sur le film Harry Potter et les Reliques de la Mort : partie 1.

Avant dernier film de la saga Harry Potter, la première partie des Reliques de la Mort regorge d’anecdotes en tous genres. Nous vous proposons d’en découvrir cinq.

Plusieurs réalisateurs pressentis

Avant que David Yates (Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald), ne soit choisi une nouvelle fois comme réalisateur de la saga, plusieurs grands noms ont circulé. En effet Alfonso Cuarón (Gravity), déjà réalisateur de Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, avait exprimé son envie de faire son retour dans la saga. Travaillant à l’époque sur Le Hobbit, Guillermo Del Toro (La Forme de L’Eau) était aussi intéressé, mais devant la charge de travail qu’imposait l’adaptation du livre de Tolkien, il dû renoncer. On peut noter également l’intérêt que portait M. Night Shyamalan (Split) à la conclusion de la saga de J.K Rowling.

David Yates
Un accident grave lors du tournage

Lors de l’exécution d’une cascade pour une scène de vol, David Holmes, doublure de Daniel Radcliffe (Swiss Army Man, Insaisissables 2) depuis 2001, a heurté violemment un mur. Depuis cet accident David Holmes ne peut plus marcher, paralysé à vie.

Daniel Radcliffe et David Holmes
Un Ralph Fiennes terrifiant

Le talent de l’acteur Ralph Fiennes n’est plus à prouver, mais sur le tournage de ce film, son interprétation de Voldemort ne s’est pas arrêtée aux plateaux de tournage. En effet il est rentré complétement dans la peau de son personnage, terrifiant parfois les autres acteurs et l’équipe du film. Le réalisateur David Yates déclara ceci : « Ralph est vraiment effrayant quand il joue Voldemort. C’est un acteur qui excelle dans les rôles noirs. On peut littéralement sentir l’air se glacer dans la pièce quand il incarne le personnage ».

Ralph Fiennes (Voldemort)
La scène du dédoublement

Au début du film, six alliés de Harry prennent son apparence dans le but de tromper Voldemort. On peut ainsi voir en même temps à l’écran sept Harry Potter différents. Cette scène peut paraître anodine, mais elle représente un véritable tour de force au niveau de la production et de l’acting. En effet l’équipe technique dû utiliser la technologie Motion Control et étudier précisément chaque mouvement que faisait Daniel Radcliffe pour éviter qu’il ne gène les supposé « nouveaux Harry » visibles à l’écran. Concernant Daniel Radcliffe, ce ne fut pas de tout repos également. Il lui a fallu apprendre à imiter les comportements et personnalités de chacun des personnages prenant son apparence.

Les sept Harry
La course poursuite avec les rafleurs

Malgré la richesse du dernier livre, son adaptation cinématographique est l’un des plus complète de la saga. Mais il existe une scène inédite, la course poursuite avec les rafleurs n’est en effet pas présente dans le livre. Le réalisateur décida de la rajouter pour accentuer le sentiment de fuite et de danger que vivent Harry, Hermione et Ron et bien sur d’inclure une scène d’action de plus dans le film. Paradoxalement c’est cette scène qui fut utilisée pour l’affiche officielle du film.

Affiche du film

Nous espérons que vous en avez appris un peu plus sur ce film. Quelle est votre anecdotes favorite ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *