Catégories
Micro-Critiques

À l’Est d’Éden : Une adaptation impossible ?

Retour sur la célèbre adaptation cinématographique du livre de John Steinbeck.

East of Eden (1955) par Elia Kazan

🎬 Réalisateur : Elia Kazan

🎬 Casting : James Dean, Julie Harris, Raymond Massey, Jo Van Fleet

🎬 Genre : Drame, Romance

🎬 Pays : États-Unis

🎬 Sortie : 19 octobre 1955

Synopsis : Adaptation du célèbre roman de John Steinbeck paru en 1952. Une petite ville des Etats-Unis à l’aube de la Première Guerre mondiale. Cal, jeune révolté, s’oppose, en faisant fortune, à son père qui lui préfère son frère.

Plus d’infos ici

Adapter l’œuvre littéraire magistrale de John Steinbeck est une mission presque impossible, tant elle est complexe, en effet son intrigue très dense s’étale sur plusieurs décennies. C’est bien conscient de cela qu’Elia Kazan a choisi d’adapter la dernière partie du livre, et finalement il s’agit peut-être du principal problème de ce film.

Ne tournons pas autour du pot, oui, le film À l’Est d’Éden est très bon. Et non, il n’arrive pas à la cheville de l’œuvre d’origine et est en terme d’adaptation une grande déception.

Traiter une infime partie du livre était audacieux, mais comment pallier à plusieurs centaines de pages qui la précède ? C’est impossible, et le film ne tente même pas de cacher, par quelques artifices, ce cruellement manque de contexte. Certains personnages sont peu développés, des intrigues semblent parfois avoir peu d’intérêt car nous n’avons aucun recul sur les relations ou le passés de la famille Trask.

A. D. T. McLellan — EAST OF EDEN (1955)
Julie Harris & James Dean

Mais ce film se permet également d’approfondir des thèmes qui dans le livre sont présents mais beaucoup moins mis en avant. Ainsi le racisme y est plus développé par exemple. Malgré cela, le réalisateur semble adapter « à sa façon » le livre de Steinbeck, donnant parfois un toute autre sens à des scènes et à des relations, ce qui change réellement la profondeur de l’histoire voulu par l’auteur initialement.

Mais passer les critique sur l’adaptation, que reste-il de ce film ? Un petit bijou à la réalisation soignée, une photogtaphie très belle et un montage excellent. Et que dire du casting ? Un James Dean ahurissant juste avec son regard (comment peut-on être autant charismatique ?), Un Raymond Massey parfait dans son rôle d’Adam Trask et une Jo Van Fleet au sommet de son art qui remporta un Oscar pour son rôle.


Note

Note : 7 sur 10.

7/10


Bande-Annonce

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :