Catégories
La Caverne des Films Retour vers la séance

Balle perdue

Retour sur Balle perdue, le premier film de Guillaume Pierret, film d’action français qui part à l’assaut de Netflix à toute vitesse.

Balle perdue

Affiche de Balle perdue

🎬 Réalisateur : Guillaume Pierret
🎬 Casting : Alban Lenoir (Les Gamins, Antigang), Nicolas Duvauchelle (Polisse, Comme des frères), Ramzy Bedia (La Tour Montparnasse Infernale, Steal)…
🎬 Genre : action
🎬 Pays : France
🎬 Sortie : 19 juin 2020 (Netflix)

Plus d’infos ici

Synopsis : Un génie de la mécanique est recruté par la police pour neutraliser des go fast. Il se retrouve accusé d’un meurtre et a 24 heures pour apporter la preuve de son innocence.

Rares sont les productions françaises sur Netflix. Aussi, lorsque la plateforme de streaming a annoncé la sortie de Balle perdue, film d’action français, une certaine frénésie s’est emparé de la communauté cinéphile, curieux de voir si Guillaume Pierret, pour son premier long-métrage, n’était pas passé à la grande lessiveuse du divertissement aseptisé. Pari réussi ? Tentative de réponse en quelques points.

Comment s’extraire des codes d’un genre marqué pour sortir au-dessus de la masse ? C’est tout le défi auquel s’est confronté Guillaume Pierret. Dès les premières minutes, le réalisateur pose une patte, celle d’un film d’action flirtant avec les séries B, en reprenant tous les poncifs pour proposer un divertissement à toute vitesse. Oui, mais voilà : si l’on ne peut nier que les vingt premières minutes sont poussives à plusieurs aspects, force est de constater que le film, scène après scène, ne cesse de nous surprendre positivement. Loin des clichés affublés au genre à cause de certaines grosses productions, Pierret offre à Balle perdue une vraie intention cinématographique, celle d’un film généreux où le rythme ne s’exprime pas uniquement par le nombre de cuts à la seconde. En construisant un récit cohérent, en créant des personnages plus développés que des rôles pancartes, Pierret offre aux spectateurs un film d’action racé, parfaite synthèse des meilleurs exemples du genre, et nous démontre un vrai talent de mise en scène.

Balle perdue

Pourtant, attribuer la réussite de Balle perdue à la seule mise en scène de Guillaume Pierret serait malhonnête, tant il n’est pas le seul à briller ici. Alban Lenoir, impliqué dès l’origine du projet par l’écriture du scénario, trouve enfin un rôle important à grande visibilité pour démontrer tout son talent, dans un film qui sied comme un gant à l’ancien cascadeur. Le reste du casting n’est également pas en reste, et en premier lieu l’excellent Nicolas Duvauchelle, dans un registre différent de celui qu’on lui connaît, ou bien encore Stéfi Celma, qui s’impose année après année comme un espoir à suivre en matière d’acting. Si le casting brille tant, c’est bien évidemment car le film lui laisse tout le loisir de s’exprimer. En ne négligeant pas l’aspect dramatique de l’histoire, et en proposant une direction artistique inspirée, Balle perdue se place naturellement dans le haut du panier des films d’action du moment.

Balle perdue

Si l’on couvre de louanges le film, il ne faut pas pour autant mettre de côté les défauts de l’oeuvre : si Guillaume Pierret arrive en substance à s’extraire spirituellement du divertissement décébré, il n’en reste pas moins que Balle perdue est cadenassé dans son registre, et cette certaine tendresse est peut-être à rechercher du côté de la relative inexpérience de son metteur en scène. Le film porte en effet certains stigmates d’un premier film, mais qui restent avant tout annonciateurs d’un bel avenir. C’est finalement là, peut-être, ce qui fait de Balle perdue une réussite dans son registre : pas exempt de facilités scénaristiques ou de concepts pas assez poussés, Balle perdue réussit le pari de nous offrir un pur film d’action aux ingrédients savoureux, porté par de vraies intentions cinématographiques. De quoi montrer une énième fois que la France a de la ressource quand il s’agit de produire autre chose que des téléfilms comiques bon à gagner le César du public. Balle perdue se place ainsi dans le haut panier des productions Netflix, où il écrase une bonne partie de la concurrence sans grande difficulté. Gageons tout de même que cette sortie en fanfare sur la plateforme donnera au film le juste retour public qu’il mérite.


Note

Note : 7 sur 10.

7/10

Film d’action qui a (heureusement) oublié d’être con, Balle perdue est une belle surprise. Un film efficace, pas sans défauts certes, mais devant lequel on ne voit pas le temps passer.


Si vous souhaitez visionner le film, cliquez ici

Une réponse sur « Balle perdue »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *