Catégories
Retour vers la séance

Il mio corpo

Copyright Michele Pennetta

🎬 Réalisateur : Michele Pennetta

🎬 Scénario : Michele Pennetta, Arthur Brugger, Pietro Passarini

🎬 Genre : Documentaire

🎬 Pays : Italie, Suisse

🎬 Sortie : 11 Novembre 2020

Plus d’infos ici

Synopsis : Sous le soleil de Sicile, Oscar récupère de la ferraille avec son père. A l’autre bout de la ville, Stanley le Nigérian vivote grâce aux petits travaux donnés par le prêtre de la paroisse. Tous deux ont le même désir, celui d’une vie meilleure…

« Il mio corpo » le nouveau film du réalisateur Michele Pennetta était censé sortir en salles ce mercredi 4 novembre. Etant donné les conditions sanitaires actuelles la sortie a été repoussé cependant Ciné Maccro tient à vous encourager à aller visionner le film. Michele Pennetta n’est pas un réalisateur doté d’une grande notoriété. Agé de 36 ans et accompagné d’une filmographie de deux longs-métrages et d’un moyen-métrage seulement, Pennetta surprend. Diplômé d’un Master en réalisation cinématographique à la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève (HEAD) et l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL) en 2010, ses oeuvres ont été sélectionné dans de nombreux festivals. « Il mio corpo« , à quant à lui, été sélectionné au Festival de Cannes dans la programmation ACID en 2020.

Pennetta à toujours eu un interêt prononcé envers sa terre d’origine, l’Italie. C’est à travers cette dernière qu’il met en scène les histoires de nombreux personnages marginaux, invisibles aux yeux de la société. Son objectif est de rendre visible l’invisible. Le considérer comme un cinéaste engagé est tout à fait légitime. Sa caméra est une arme. Après la 2nde Guerre Mondiale, la Sicile était la région la plus riche derrière Turin grâce aux mines qui était un pôle d’activité très important. Pennetta explique qu’aujourd’hui les gens sont partis depuis la fermeture des mines et que la Sicile possède un taux de pauvreté très élevée. Esthétiquement parlant le metteur en scène filme ces contrastes entre des beaux personnages et les poubelles qui les entourent. Cette misère dans laquelle ils vivent. Cependant il ne tombe pas dans le cliché. C’est uniquement à l’aide des lumières naturelles que Pennetta dresse ce magnifique contraste présent dans de nombreux plans. Une véritable aubaine pour les yeux. Malgré une coute filmographie. La maturité, la maitrise et le dévouement qu’il a envers le cinéma et cette terre qu’est la Sicile est indéfinissable. Cette beauté mise en scène est, comme son nom l’indique, artificiel. Le récit et l’attitude des protagonistes nous renvoie dans la difficulté dans laquelle ils vivent.

« En ne cherchant pas à esthétiser la misère, on s’est rapproché encore plus du réel.« 

Michele Pennetta
Copyright Nour Films.
Stanley
Oscar

L’aspect a souligné de l’oeuvre est la volonté de briser cette barrière entre documentaire et fiction. Qu’est-ce-qu’un documentaire ? Qu’est-ce-qu’une fiction ? Michele Pennetta se pose régulièrement ces questions afin d’obtenir une résultat unique en son genre tout en proposant une expérience unique pour les spectateurs. Dire que c’est un pari réussi est tout a fait légitime. Ce réalisme s’explique de part la relation de confiance, cette complicité qu’entretenait l’équipe de tournage et la famille d’Oscar et bien évidemment Stanley, le Nigérian. Pennetta explique qu’il passait de nombreuses journées en leur compagnie sans tourner, de façon à s’immerger dans leur quotidien. Malgré des ambitions différentes Stanley et Oscar se croisent. Le destin ne peut être modifié. L’un veut s’émanciper, quitter sa famille tandis que l’autre cherche à s’adapter il veut rester. A travers certaines scènes symboliques que vous découvrirez lors du visionnage, la puissance de l’oeuvre se verra être multipliée.

Copyright Nour Films.

NOTE :

Note : 8 sur 10.

8/10

D’une durée très abordable (1h25 environ) « Il mio corpo » surprend non seulement par sa mise en scène mais tout particulièrement par sa narration. A travers un montage parallèle très minutieux Penetta nous plonge dans le malheureux destin de deux personnages aux passés différent sur de nombreux points. C’est le passé de la Sicile visible ici mais également son futur. Un film puissant.

Laisser un commentaire