Catégories
Personnalités

La décennie de… Laurent Vachaud

Une décennie s’achève. Laurent Vachaud revient avec nous sur ce qui l’a marqué dans les années 2010’s.

Une décennie qui s’achève, c’est aussi une décennie de cinéma qui a réservé ses chefs-d’œuvre et ses déceptions. Réalisateurs, journalistes, vidéastes… Retrouvez durant le mois de janvier les témoignages de ceux qui ont vécu 10 années riches en enseignements.

Laurent Vachaud est scénariste, dialoguiste, journaliste chez Positif, SoFilm et sur France Inter, et auteur avec Samuel Blumenfeld de « Brian De Palma, entretiens » chez Calmann-Levy.


5 coups de cœur ?

Dans ses yeux (Juan José Campanella – 2010)

Martha Marcy May Marlene (Sean Durkin – 2011)

Inside Llewyn Davis (Joel Coen – 2013)

Gone Girl (David Fincher – 2014)

Coco (Lee Unkrich – 2017)


5 déceptions ?

The Master (Paul Thomas Anderson – 2012)

A la merveille (Terrence Malick – 2012)

D’après une histoire vraie (Roman Polanski – 2017)

Ad Astra (James Gray – 2019)

The Irishman (Martin Scorsese – 2019)


Le film destiné à devenir culte ?

A Ghost Story (David Lowery – 2017)


Le fait marquant de la décennie ?

L’essor de Netflix.


La bande-originale de la décennie ?

La B.O. de Cartel de Ridley Scott par Daniel Pemberton.


La photo de la décennie ?

Le visage énigmatique de Rosamund Pike, au début de Gone Girl.

Merci à Laurent Vachaud pour ses réponses. Vous pouvez le retrouver sur Twitter.

Laisser un commentaire