Catégories
Personnalités

La décennie de… Manuel Chiche

Une décennie s’achève. Manuel Chiche revient avec nous sur ce qui l’a marqué dans les années 2010’s.

Une décennie qui s’achève, c’est aussi une décennie de cinéma qui a réservé ses chefs-d’œuvre et ses déceptions. Réalisateurs, journalistes, vidéastes… Retrouvez durant le mois de janvier les témoignages de ceux qui ont vécu 10 années riches en enseignements.

Manuel Chiche est le co-fondateur de Wild Side, également à la tête de The Jokers Films, La Rabbia et Les Bookmakers (en collaboration avec Capricci).


5 coups de cœur ?

Phantom Thread, de Paul Thomas Anderson
Une vie violente, de Thierry de Perreti
Drive, de Nicolas Winding Refn
The Neon Demon, de Nicolas Winding Refn
Parasite, de Bong Joon-ho


5 déceptions ?

Mad Max : Fury Road, de George Miller
The Irishman, de Martin Scorsese
Mother, de Darren Aronofsky
Tree of life, de Terrence Malick
Moonlight, de Barry Jenkins


Le film destiné à devenir culte ?

Drive, de Nicolas Winding Refn. Je crois qu’il l’est déjà…


Le moment de la décennie ?

Bong Joon-ho recevant son ovation après la présentation de Parasite au festival à Cannes, et demandant à tout le monde de rentrer chez soi car lui et ses acteurs ont la dalle…


La bande-originale de la décennie ?

The Neon Demon (Cliff Martinez & Julian Winding)


La photo de la décennie ?

Que de difficultés à entrevoir la lumière…

Merci à Manuel Chiche pour ses réponses. Vous pouvez le retrouver sur Twitter ou sur le site de The Jokers Films.

Laisser un commentaire