Catégories
Anecdotes Histoire du cinéma

Le jour où les Beatles ont voulu adapter le Seigneur des Anneaux

Un jour les Beatles ont voulu adapter le Seigneur des Anneaux…

Aujourd’hui nous vous contons une petite anecdote faisant partie de la grande histoire du Septième Art.

Le cinéma est rempli de ces films jamais réalisés. Si le fameux Dune d’Alejandro Jodorowsky ou encore Napoléon de Stanley Kubrick sont les plus cités, il existe un univers parallèle où Peter Jackson n’adapte pas le chef-d’œuvre de Tolkien mais où c’est bien le plus fameux des groupes Britanniques qui s’en charge.

Replongeons-nous dans les années cinquante, J. R. R. Tolkien publie son fameux livre Le Seigneur des Anneaux en 1954, à peine trois ans plus tard l’écrivain et producteur Forrest J. Ackerman parvient à récupérer les droits pour tenter une adaptation mais Hollywood ne semble pas prêt à se lancer dans ce projet pharaonique.

Mais dans les années soixante, un monde rempli d’elfes, de nains et de hobbits fumant la pipe s’attire la sympathie du mouvement hippie, l’ouvrage de Tolkien devient de plus en plus culte et ancrée dans dans la culture populaire, il sera le livre de chevet de nombreux adeptes du mouvement Peace & Love, dont un certain John Lennon.

A l’époque les Beatles ne sont pas étrangers au monde du cinéma, en effet ils sont des stars de la musique mais également du Septième Art grâce au succès des comédies A Hard Day’s Night (1964) et Help! (1965), tous deux réalisé par Richard Lester.

C’est ainsi que John Lennon, fan de la Terre du Milieu tente de convaincre ses camarades assez réticents, comme le dis Paul McCartney quelques décennies plus tard : John voulait que l’on achète les droits cinématographiques du Seigneur des Anneaux. C’était vraiment son idée. On en a parlé un moment puis ça a commencé à péricliter parce qu’immédiatement, John voulait être Bilbo. Il voulait être le chef et avait tendance à se la jouer. La force des autres films que nous avions faits était que nous étions tous au même niveau.

Finalement l’ensemble du groupe anglais accepte et les rôles de chacun sont déjà prévus. John Lennon sera Gollum, Paul McCartney Frodon Sacquet , Gandalf sera joué par George Harrison et Ringo Starr interprètera Sam Sagace. Leur désir était de réaliser un film dans le « trip » (le mot n’est pas choisi au hasard) de Fantasia de Walt Disney.

Les Beatles se mettent à rechercher un réalisateur, et de préférence un bon, voire un très bon. Pourquoi pas Stanley Kubrick ? Déjà auréolé par le succès de ses films Les Sentiers de la Gloire et Spartacus, Kubrick refuse de réaliser l’adaptation du livre de Tolkien, le jugeant totalement inadaptable. Ce revers s’accompagne peu de temps après du refus de J. R. R. Tolkien de vendre les droits aux Beatles, en effet il préférait une adaptation animée. La rumeur raconte qu’il n’était pas non plus très fan de leur musique et de ce qu’ils représentaient.

Au fil des années l’idée se tasse, les Beatles se séparent et finalement ce film ne verra jamais le jour, rejoignant ainsi la liste des nombreux films cultes jamais réalisés. Ici, on aurait payé très cher pour voir John Lennon en Gollum, et vous ?

Laisser un commentaire