Catégories
Films

Les Amours d’Anaïs

Le portrait d’une femme en quête du bonheur et à la poursuite de ses envies.

Les Amours d’Anaïs - affiche

🎬 Réalisatrice: Charline Bourgeois-Tacquet

🎬 Casting: Anaïs Demoustier, Valeria Bruni Tedeschi, Denis Podalydès, Jean-Charles Clichet

🎬 Genre: Comédie, Romance

🎬 Sortie: 15 septembre 2021

Plus d’infos ici

Synopsis: Anaïs a trente ans et pas assez d’argent. Elle a un amoureux qu’elle n’est plus sûre d’aimer. Elle rencontre Daniel, à qui tout de suite elle plaît. Mais Daniel vit avec Émilie… qui plaît aussi à Anaïs. C’est l’histoire d’une jeune femme qui s’agite. Et c’est aussi l’histoire d’un grand désir.

Présenté à la Semaine Internationale de la Critique au Festival de Cannes 2021, Les Amours d’Anaïs, tout premier long-métrage de la jeune réalisatrice Charline Bourgeois-Tacquet, est une très grande réussite. Ce film dans lequel drame, romance et comédie se mélangent est intelligemment écrit, drôle, vivant et d’une grande légèreté. C’est donc sur un air enivrant de Bette Davis Eyes de Kim Carnes, que nous vous proposons dans cet article, de faire un petit tour d’horizon sur les quelques points essentiels du film.

DES PERSONNAGES ET UNE MISE EN SCENE EN CONSTANTE EVOLUTION :

Anaïs a 30 ans, c’est une jeune femme rayonnante, débordante d’énergie mais surtout indécise. Elle court sans cesse, parle beaucoup et vit comme si demain n’existait pas. Anaïs vit au rythme express de la capitale française, c’est un personnage qui parcourt un cadre constamment en mouvement, pour emmener avec lui, le spectateur dans sa course et ainsi donner du dynamisme au film. Mais lorsque notre protagoniste quitte la ville pour rejoindre la campagne, la jeune femme devient alors plus calme, plus apaisée, les mouvements deviennent alors plus lents et le cadre plus statique…

C’est au cours d’une soirée qu’Anaïs rencontre Daniel, un éditeur bien plus âgé qu’elle, qui ne résistera pas au charme insouciant de celle-ci. Après sa rencontre avec Daniel, tout commence à s’accélérer. La jeune femme devient son amante mais elle finit rapidement par se détourner de lui pour s’épandre d’Emilie, la femme de ce dernier dont la beauté ainsi que la présence intellectuelle ne laissera pas Anaïs indifférente.

Emilie est une grande autrice de 56 ans, c’est une femme séduisante, dont la vie est stable et la carrière déjà bien établie, tout le contraire de notre jeune protagoniste. Le personnage d’Emilie est effacé dans la première partie du film mais sa présence devient de plus en plus considérable dans la seconde partie, lorsque Anaïs entre dans sa vie. L’alchimie entre les deux femmes est incontestable et au fil du récit, le désir devient réciproque, un désir qui va mettre ces dernières sur un même pied d’égalité puisque suite à ça, Emilie va également devenir l’un des personnages moteurs et impulser une nouvelle dynamique au film.

Les Amours d’Anaïs: Denis Podalydès, Anaïs Demoustier |Copyright Haut et Court
LA PLACE PREPONDERANTE DE LA LITTERATURE:

Anaïs écrit une thèse sur l’écriture de la passion au XVIIe siècle, Daniel et Emilie travaillent tous les deux dans le secteur du marché du livre. La littérature est donc l’une des trames prédominantes de toute l’histoire, mais elle est également la source de l’attirance intellectuelle chez les deux jeunes femmes. Le côté littéraire se constate également par le côté romanesque des décors ainsi que par la mise en scène avec certains plans larges que l’on regarde comme une succession de photographies.

Comme Anaïs, la réalisatrice à fait des études de lettres et cela se ressent dans l’écriture du scénario. La cinéaste nous propose quelque chose de soigné, d’élégant et de délicat. Dans la scène finale, Emilie nous livre un très beau discours dont la profondeur de ses propos ne peut que nous toucher.

«  Toi et moi on aura vécu un moment ardant, vibrant, sincère, c’est beau et c’est précieux. Tu as raison de prendre l’amour au sérieux mais ne lui donne pas toute la place. Ne te perds pas, ne t’oublies pas… »

Déclaration d’Emilie à Anaïs

Les Amours d’Anaïs est donc une ode à la liberté mais également une ode au désir. C’est un film poétique, plein de vie et animé par les envies des personnages et par un jeu captivant des acteurs principaux et secondaires. Bien que le film ne soit pas sans imperfections, Charline Bourgeois-Tacquet nous offre tout de même un premier long métrage remarquable et très prometteur pour la suite.

Valeria Bruni Tedeschi et Anaïs Demoustier dans "les Amours d'Anaïs".

Note

Note : 8.5 sur 10.

8,5/10

Laisser un commentaire