Catégories
Retour vers la séance

Selfie

Une immersion dans le quotidien de deux jeunes napolitains.

Affiche du film Selfie

🎬 Réalisateur: Agostino Ferrente

🎬 Casting:  Alessandro Antonelli, Pietro Orlando

🎬 Genre: documentaire

🎬 Sortie: 30 mai 2019 (Italie)

Plus d’infos ici

Synopsis: Alessandro et Pietro ont 16 ans et vivent à Traiano, un quartier de Naples contrôlé par la mafia locale et connu pour ses trafics de drogue. À l’été 2014, leur ami Davide y est abattu par un gendarme l’ayant pris pour un mafieux en cavale. Le réalisateur Agostino Ferrente confie aux deux inséparables adolescents la mission de filmer leur quartier, leur quotidien, leurs rêves…

« Parla della morte ». Voici les tous premiers mots prononcés par Pietro, le jeune adolescent de 16 ans. Pietro regarde l’objectif avec un visage triste, en fond, une musique en dialecte napolitain lui rappel cette dure réalité avec laquelle il vit quotidiennement. Dans ce documentaire, nous suivons également le jeune Alessandro (aussi appelé Alessa), le « meilleur ami » de Pietro. Les deux adolescents ont le même âge et vivent dans le quartier de Traiano, quartier contrôlé par la mafia locale (la Camorra) et connu pour son taux de délinquance élevé.

A travers ces deux protagonistes, le cinéaste souhaite tout d’abord raconter la terrible tragédie qui a eu lieu dans leur quartier. Un de leurs amis, Davide, alors âgé de 16 ans, est mort tué par un carabinier qui l’avait pris pour un individu recherché. Ici, le réalisateur n’a pas cherché à reconstituer ce qu’il s’était passé mais il a voulu nous raconter le contexte dans lequel tout cela s’était déroulé. Ensuite, avec ces deux adolescents, Agostino Ferrente nous a montré ceux qui résistent pour ne pas tomber dans la délinquance au risque d’être pris au piège et de ne plus pouvoir s’en sortir.

Photo extrait du documentaire 
©Magnéto Presse

Selfie est un film construit sur le regard. Le cinéaste regarde à travers les yeux de Pietro et Alessandro pour pouvoir nous retranscrire leur histoire et pour que le spectateur soit en total immersion dans leur quotidien remplit d’ombres et d’incertitudes. Le film met en avant en quelque sorte l’auto-représentation, car les deux jeunes hommes doivent apparaître obligatoirement dans le cadre, et se filmer en selfie avec un simple téléphone portable qu’ils transportent partout.

Dans ce combat, pour ne pas se laisser tenter par l’argent sale, l’amitié est montrée comme une grande force de résistance. Les deux garçons se soutiennent mutuellement même si à un certain moment du film, ils sont en désaccord sur l’image qu’ils veulent lui donner. Alessandro veut faire « un beau film » (pour reprendre ses dires), alors que Pietro n’est pas d’accord, car avoir une autre vision que la leur sur leur quartier est importante et cela est d’autant plus intéressant mais malheureusement ces scènes-là ne sont pas nombreuses.

Ainsi, Selfie s’est avéré être un film assez novateur par sa façon de filmer qui diffère de ce que nous avons l’habitude voir mais c’est avant tout un film qui nous a permis d’entrer dans la vie de deux adolescents dont l’avenir n’offre pour le moment aucun échappatoire à leur situation actuelle…

Selfie reste un très bon documentaire sur les autoportraits croisés de deux d’adolescents napolitains qui à travers leur smartphone nous livrent un récit touchant sur un train de vie ombragé.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour visionner gratuitement et légalement ce documentaire: https://www.arte.tv/fr/videos/077342-000-A/selfie-avoir-16-ans-a-naples/

Laisser un commentaire