Docteur Folamour : La dénonciation par l’absurde

Pour cette troisième chronique après The Revenant et Interstellar, Thomas nous emmène aujourd’hui dans l’univers kubrickien pour évoquer avec nous une oeuvre importante de sa filmographie : Docteur Folamour… 1962. Stanley Kubrick achète les droits cinématographiques du roman de Peter George, Red Alert. En collaboration avec l’auteur (ce qu’il réitérera de nombreuses fois dans sa […]

Lire la suite Docteur Folamour : La dénonciation par l’absurde